Le Parc Naturel Germano-luxembourgeois

Carte: Le Parc Naturel Germano-luxembourgeois fondé en 1964

Le Parc Naturel Germano-luxembourgeois, fondé en 1964 par le Land de Rhénanie-Palatinat et le Grand-Duché de Luxembourg fut à l’époque le premier Parc naturel transfrontalier en Europe (Loi du 29 juin 1965 portant approbation du Traité entre le Grand-Duché de Luxembourg et le Bundesland Rhénanie-Palatinat concernant la création d´un Parc naturel commun, signé à Clervaux, le 17 avril 1964).

Le traité prévoit que « Les Pays contractants veilleront à ce que les régions de leur territoire faisant partie du parc naturel conservent leur caractère de paysage privilégié et que leur aptitude comme zone de récréation pour de larges parties de la population soit développée. Les mesures qui seront prises à cet effet tiendront compte dans une mesure adéquate de l´aspiration de la population à une amélioration des conditions de vie générales. » Il leur fait également obligation de préserver « les paysages d´une beauté exceptionnelle et d´une certaine particularité » et de ne pas diminuer la superficie totale des forêts. La création du Parc naturel germano-luxembourgeois a stimulé la coopération des deux régions situées de part et d’autre de la frontière. Il est à l’origine d’un certain nombre de randonnées et de ponts piétonniers traversant la Sûre et l’Our. Ces ponts ont subi une rénovation dans le cadre d’un projet Interreg IV A, qui était orienté en premier lieu sur la création de nouveaux sentiers «premium».

Dernière mise à jour